Papier Faux-uni

Posté le par

La technique employée est celle du papier à la colle. La couleur est appliquée au pinceau, puis uniformisée, par exemple à l’aide d’une éponge : papiers dit « à l’éponge ». On obtient des unis à grains de différentes finesses, dit aussi « granités ».

Ces papiers étaient largement employés au 18è siècle pour des reliures « d’attente », sur des fascicules brochés, et sur les plats des ouvrages. Toujours utilisés en reliure de restauration, ils sont aujourd’hui appréciés en reliure contemporaine pour leur sobriété, l’étendue des teintes proposées et leur grain travaillé, plus chaud à l’œil qu’un simple uni imprimé.

 

Pour visualiser la référence de chaque modèle de papier faux-uni, passez le curseur sur l’image sans cliquer. Un bandeau noir apparaît au bas de l’image avec le numéro à indiquer pour commander.

Papier Faux-uni.

© 2014-2019 Sylvie Hournon